Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/1/d289565450/htdocs/cosmeticofficine/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5841
LA ROSACÉE

La rosacée est une dermatose faciale chronique qui touche principalement les femmes à partir de l’âge de 20 ans (surtout à peau et yeux clairs). Elle peut apparaître avant ou après et se rencontre aussi chez les hommes. La prévalence de la rosacée est augmentée dans certains groupes de patients comme ceux souffrant de migraines, d’hypertension artérielle ou encore du phénomène de Raynaud.


  • Physiopathologie

Elle n’est pas encore connue et ne fait l’objet que d’hypothèses plus ou moins plausibles. Une anomalie de la vascularisation est fortement probable. Une implication d’agents saprophytes de la peau, en particulier le Demodex, pourrait être à l’origine des signes inflammatoires. L’Helicobacter pylori pourrait également être impliqué.

 

  • Clinique

Le visage atteint de rosacée a une peau sensible. La clinique se décompose en 4 stades d’évolution progressive (mais un ou plusieurs de ces stades peuvent ne jamais être constatés) :

-> Stade 1 = érythrose paroxystique : il se caractérise par un érythème d’apparition brutale au niveau du visage (surtout les joues) associé à une sensation de chaleur. On parle alors de flushs qui ne sont que transitoires. Ils surviennent lors de changements brutaux de températures, à la suite d’ingestion de plats épicés ou d’alcool, lors d’exposition au soleil, à l’humidité, au vent ou encore à cause d’une émotion.

->  Stade 2 = érythrose permanente : à ce stade l’érythème est permanent et on trouve des télangiectasies sur le visage. Les télangiectasies sont des dilatations anormales des vaisseaux sanguins, se manifestant par des stries de couleur rouge ou violacée à la surface de la peau. L’érythème épargne généralement le contour des yeux.

-> Stade 3 = rosacée papulopustuleuse : sur le terrain évoqué au stade 2 apparaissent des lésions variant de la micro-papule à la pustule. C’est pour ça qu’autrefois la rosacée était nommée acné rosacée. Ce stade est caractérisé par des poussées plus ou moins récurrentes.

-> Stade 4 = rosacée éléphantiasique ou phymas : la peau s’épaissit de façon inesthétique, particulièrement au niveau du nez, avec un aspect en chou-fleur. On parle alors de rhinophyma. Il touche principalement les hommes et le retentissement psychologique est important.

Parfois dans les formes débutantes, l’atteinte du visage peut être seulement unilatérale, elle évoluera rapidement en forme bilatérale classique.


  • Diagnostic différentiel

Les lésions papulo-pustuleuses de la rosacée peuvent faire suspecter une acné.

La page consacrée à la prise en charge cosmétologique de la rosacée est réservée aux étudiants en pharmacie et pharmaciens. Cependant, un résumé de cette dernière est disponible dans l’image présentée ci-contre.