Warning: A non-numeric value encountered in /homepages/1/d289565450/htdocs/cosmeticofficine/wp-content/themes/Divi/functions.php on line 5841
LA DERMITE SÉBORRHÉIQUE

Affection inflammatoire de la peau touchant principalement les adultes à partir de la puberté (surtout les hommes) mais qui peut également être retrouvée chez les nourrissons. C’est une maladie chronique qui concerne 2,5 % de la population générale. Sa prévalence est beaucoup plus élevée au cours de certaines maladies comme les cancers des voies aériennes digestives, le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine) ou certaines maladies psychiatriques. Elle évolue par poussées et ne peut se guérir.


  • Physiopathologie

Elle n’est pas encore tout à fait définie. Une espèce de levures pourrait être à l’origine de cette maladie : Malassezia sp. Ces levures lipophiles font partie intégrante de la flore saprophyte cutanée, on les trouve dans les glandes sébacées. Dès la puberté, la sécrétion de sébum s’accentue sous l’effet des hormones masculines. Cet environnement hyperséborrhéique est propice à la multiplication des Malassezia et cette prolifération pourrait être responsable de l’inflammation et donc de l’apparition de lésions cutanées. La peau grasse serait un facteur de risque de développer une dermite séborrhéique car elle résulte d’une séborrhée.

Le stress et les changements climatiques saisonniers auraient un rôle dans la survenue des éruptions. En hiver, les patients ont plus de poussées, alors que l’été les lésions régressent sous l’effet du soleil.


  • Clinique

dermite_seborrheiqueLa dermite séborrhéique se manifeste par des plaques érythémateuses surmontées de squames jaunâtres plus ou moins grasses et peu adhérentes.

Ces lésions sont surtout présentes sur les régions cutanées riches en glandes sébacées : les sillons naso-géniens (du nez jusqu’aux coins de la bouche), le front, les sourcils, la base des cils, les oreilles, le cuir chevelu, le tronc. On peut en retrouver également sur les zones génitales.

Cette symptomatologie s’estompe au fil des années et peut parfois totalement disparaître.

Le prurit n’est pas obligatoirement associé mais il est fréquemment retrouvé dans les atteintes du cuir chevelu. Atteintes qui apparaissent sous la forme de squames grasses.

Chez le nourrisson, les lésions apparaissent tout d’abord sur le cuir chevelu, on les appelle alors croûtes de lait. Puis elles peuvent descendre jusqu’au visage, au tronc et au siège. Contrairement aux adultes, chez les nourrissons la dermite séborrhéique disparaît généralement avant la fin de la 1ère année.


  • Diagnostic différentiel

La dermite séborrhéique peut être confondue avec un psoriasis (les plaques sont généralement mieux limitées et plus squameuses) et une dermatite atopique (moins de squames et prurit plus intense).

La page consacrée à la prise en charge cosmétologique de la dermite séborrhéique est réservée aux étudiants en pharmacie et pharmaciens. Cependant, un résumé de cette dernière est disponible dans l’image présentée ci-contre.